C’est quoi la Periostite?

La périostite tibiale est une atteinte de la partie superficielle de l’os du tibia. Cette pathologie est dominée par une douleur qui est attribuée à des micro-traumatismes répétés sur la crête tibiale entraînant des contraintes sur l’enveloppe de l’os par tension excessive des muscles de la jambe.

Comment soigner rapidement une périostite ?

Comment traiter une périostite ?

  1. Les spécialistes s’accordent sur une chose, lorsqu’une périostite se déclare, vous devez stopper votre activité physique, ou, du moins, réduire fortement votre charge d’entrainement. …
  2. Des étirements légers du tendon d’Achilles et du mollet peuvent aider à soulager la douleur.

Quelle est la cause d’une périostite ?

La périostite tibiale est une inflammation de la membrane qui recouvre l’os du tibia (le périoste). Cette douleur est principalement causée par une stimulation et une utilisation trop importante du tibia. Cette inflammation très douloureuse est fréquente chez les coureurs.

Comment savoir si on a une périostite ?

Signes et symptômes de la périostite

  1. Douleur à la face interne, au tier inférieur du tibia.
  2. Douleur au devant de l’os du tibia.
  3. Sensation de déchirure.
  4. Sensation de brûlure sur le tibia pendant les activités physiques.
  5. Avec la fatigue, le pied peut se déposer bruyamment au sol.

Où se situe la périostite ?

« La périostite tibiale est une inflammation du périoste, une membrane entourant l’os du tibia. C’est une douleur qui est étendue le long du bord interne du tibia (le plus souvent au niveau du tiers inférieur) », pose d’emblée Jean-Charles Gervais, kinésithérapeute du sport.

Qui aller voir en cas de périostite ?

L’ostéopathe, avec sa vision globale du corps, va rechercher la cause de cette pathologie, en s’intéressant à d’autres zones que le tibia en lui-même, comme le bassin et la colonne vertébrale particulièrement. En agissant à distance, il va traiter différemment du kinésithérapeute ou du médecin mais en complémentarité.

Related Post